, ,

Entretien avec nos étudiants – Beatrice

PhotoBeatrice

Beatrice est une jeune étudiante italienne. Elle est venue faire un séjour linguistique de deux mois au CREF, à Moscou. Elle nous confie ses impressions au bout de trois semaines de cours.

CREF: Bonjour Béatrice, pour quelle raison souhaitais-tu venir faire ce séjour linguistique ?

Beatrice: Bonjour, je termine en ce moment mes études à Gênes, en Italie, et il me restait à passer l’examen de russe. Pour être sûre de le réussir, ma mère m’a convaincue de venir faire ce stage.

CREF: Tu connaissais déjà la Russie ?

Beatrice: Oui, j’ai passé quelques temps à Saint-Pétersbourg au début de mes études, mais cette expérience s’était mal passée et j’étais partie dans l’idée de ne plus jamais revenir. Aussi, c’est les larmes aux yeux que je suis venue à Moscou cette fois-ci.

CREF: Comment s’est passée ton arrivée ?

Beatrice: Au départ, je n’ai pas trouvé le taxi qui avait été commandé et j’en ai pris un autre qui m’a coûté cher ! L’auberge de jeunesse que j’avais choisie ne me convenait pas du tout. Je n’avais jamais été en auberge de jeunesse et je n’aimais pas du tout l’ambiance qu’il y avait. Le premier soir, j’ai écrit à Alexis, le responsable clientèle du CREF. J’étais désespérée et j’avais envie de rentrer chez moi. Mais dès le lendemain, le CREF m’annonçait avoir trouvé une autre auberge de jeunesse. J’y suis allé et j’y ai trouvé une ambiance très chaleureuse, familiale, je m’y sens comme à la maison. Le propriétaire est aux petits soins. Et Alexis, au CREF, est toujours prêt à résoudre les problèmes qui peuvent survenir, j’apprécie cela particulièrement.

CREF: Comment se passent tes cours au CREF ?

Beatrice: J’ai cours de 10h30 à 13h tous les jours avec Tania. Ce qui me plaît particulièrement, c’est que les cours sont biens préparés et très dynamiques. Avec Tania, je parle beaucoup, et elle me parle beaucoup aussi de la vie en Russie. C’est grâce à cela que je me suis mis à aimer le russe et la Russie.

CREF: Est-ce que tu penses revenir en Russie ?

Beatrice: Je me suis fait des amis ici, qui m’emmènent au théâtre, au ballet, j’adore le fait que beaucoup de jeunes et d’enfants aillent au théâtre ici. Ce n’est pas le cas chez moi. Je vais revenir car j’ai déjà trouvé un job de jeune fille au pair et je vais commencer juste après mon stage au CREF, je vais juste devoir sortir du pays pour faire un visa plus long. Ensuite, j’espère bien trouver du travail à Moscou dans une entreprise ! En somme, je suis partie d’Italie les larmes aux yeux, et maintenant, c’est l’idée de partir d’ici qui me met les larmes aux yeux !

Nous remercions Beatrice d’avoir accepté de partager son expérience et pour ses gentils commentaires à l’égard du CREF ! Nous lui souhaitons de nombreuses années de bonheur avec cette belle et riche langue qu’est le russe, et de – bons- moments inoubliables en Russie !