Mission ménage

Croyez-le ou non, le printemps est là depuis le 1er mars en Russie. « Cela ne cesse d’étonner les étudiants étrangers, qui voient encore de la neige partout », nous dit Olga, professeur de russe au CREF. Mais les écoliers russes ne s’étonnent pas de voir sur leurs manuels, l’illustration du printemps par le Retour des freux d’Alexeï Savrassov, sur un paysage enneigé.

menageprintemps

Étymologiquement, le mot russe pour printemps – весна (vessna), viendrait du mot веселый (vissioluï), qui veut dire joyeux. C’est donc joyeusement que l’on peut entamer le ménage de printemps – генеральная уборка (generalnaia ouborka). Si le ménage vous rebute, voici de quoi alléger votre tâche et profiter plus rapidement du doux soleil printanier.

Chaque année c’est pareil ! Vous vous lancez dans un grand et long ménage qui vous épuise, sans avoir pensé à un véritable plan d’attaque pour accomplir la tâche.

Le nettoyage de printemps

L’arrivée des beaux jours est l’occasion d’aérer – проветривать (praviétrivat) la maison – дом (dom) et de tout nettoyer – убрать (oubrat) chez soi. Pour mener à bien ce grand nettoyage, voici quelques conseils pour bien s’organiser et pour tout faire briller – чистить до блеска (chistit do bliéska) du sol au plafond.

Le nettoyage de printemps est une tradition printanière dans plusieurs cultures et religions où elle revêt une valeur symbolique de purification – очищение (achichtchénié) et de renouveau – возрождение (vosrojdiénie).

Traditionnellement, ce nettoyage – уборка (ouborka) consiste à ouvrir les fenêtres pour laisser sortir la poussière – пыль (puïl) accumulée pendant l’hiver. Place à l’aspirateur – Пылесос (puïliésauce). On n’hésite pas à déplacer les meubles – переставитьмебель (perestavit miébél) pour balayer подмести (podmsti) et laver le sol – Мыть полы (muït paly).

L’organisation du nettoyage

Pour que cette grande opération soit moins éprouvante, il est recommandé de répartir le nettoyage de printemps sur un week-end – выходные (vikhodnie) et de travailler en couple.

Il n’est pourtant pas si loin le temps des samedis communistes – Субботники (soubotniki) : jours de travail « bénévoles », d’intérêt collectif, initié par des cheminots en 1919 et généralisé par Lénine en 1920. Ces jours-là, les travailleurs communistes œuvraient gratuitement, afin d’aider à l’« exaltante édification du socialisme ». Au départ, spontanés, mais vite devenus obligatoires, ils étaient autrefois organisés par les universités, les entreprises ou les villes. Et aujourd’hui encore, certaines villes organisent des soubotniki au printemps, pour retourner la terre ou planter des fleurs dans les squares.

Bref, munissez-vous de vos produits d’entretien – моющие средства (moïouchtchillé sredstva), et soyez efficace sans perdre de temps !

On organisera le nettoyage pièce par pièce, en commençant par la cuisineкухня (koukhnia) et la salle de bain – ванная (vanaïa). Dans les chambres – комнаты (komnatuï), le nettoyage est l’occasion de faire le tri – сортировка (sortirovka) de ses affaires et de les ranger – убирать свои вещи (oubirat svaï viéchtchi).

C’est aussi l’occasion de laver les rideaux – занавески (zanavieski), les vitres – оконные стёкла (akonie stiokla) et le dessus des placards – поверхность шкафов (paviérhnost chkafof), habituellement négligés.

On en profitera pour laver les couvertures – одеялa (adieiala) et autres tissus d’hiver, et éventuellement les remiser jusqu’à la saison – сезон (sézone) suivante.

Si ce n’est pas encore fait, on met de côté les affaires d’hiver – убираем зимние вещи (oubiraem zimnie viéchtchi), sans oublier de les mettre d’abord au lavage – Стирка (stirka), ou de les confier au pressing – Химчистка (khimtchistka).

Vous voilà fin prêts pour aborder sereinement ce printemps !

En bonus pour les avancés, quelques conseils pratiques :