Les avantages d‘être chez l’habitant

En choisissant l’hébergement chez l’habitant, vous optimisez votre budget et vous augmentez les bénéfices d’un séjour linguistique dans le pays. Au lieu de vivre avec d’autres étudiants étrangers, vous êtes accueilli par des russes qui ne parlent pas votre langue (sauf si vous le souhaitez). c’est le meilleur moyen de compléter son apprentissage du russe et de mettre en pratique le soir les connaissances acquises dans la journée.

Votre_sejour

En choisissant cette formule, vous améliorez votre connaissance de :

  • l’environnement quotidien d’une famille russe,
  • les us et coutumes locales,
  • l’hospitalité russe.

Une formule en toute confiance

Les personnes que le CREF sélectionne ont l’habitude d’accueillir des étrangers. Ce sont souvent des personnes seules, dont le départ des enfants a libéré une chambre. Elles savent que chacun a besoin de son indépendance et ne seront pas tout le temps sur votre dos. Vous aurez à votre disposition une chambre privée, avec un lit, une armoire pour ranger vos affaires, une table et une chaise pour travailler vos cours. Vous aurez un accès libre à la cuisine et aux sanitaires, que vous partagerez avec votre hôte. Si vous en avez besoin, précisez la nécessité d’une connexion wifi lors de votre commande. Les logements sont près du CREF ou accessibles facilement par les transports en commun: vous pouvez vous rendre aisément à vos cours de russe, mais aussi dans tous les lieux culturels de la ville.

securite cref

La sécurité : en règle générale, les appartements sont dans des immeubles dotés d’interphones. Il suffit de composer le numéro de l’appartement pour appeler la personne qui vous ouvrira. Les portes d’appartement sont généralement dotées d’œilletons, voire d’un système vidéo qui permet de voir qui sonne à la porte. Cela vous permet de n’ouvrir qu’aux personnes que vous connaissez si vous êtes seul dans l’appartement.

Des rapports humains et chaleureux

Le petit déjeuner, inclus dans le tarif, est à votre convenance, russe ou européen.

ruski_zavtrakLes russes n’hésitent pas à manger salé au petit-déjeuner. Parmi les ingrédients possible, on trouve des graines de sarrasin cuites avec oignons et carottes frits, du pain noir et du fromage, de nombreux laitages (plusieurs sortes de lait fermenté mais peu de yahourts), de la bouillie d’avoine ou de blé au lait agrémenté d’une noix de beurrre, du thé noir ou du café instantané, de la confiture, du miel. Si vous pensez que ce régime alimentaire ne vous convient pas, ou si vous préférez votre petit-déjeuner habituel, précisez vos souhaits avant votre arrivée, afin que votre hébergeur puisse acheter ce qu’il vous faut à l’avance.

Les relations avec l’hébergeur :

L’hébergement chez l’habitant n’est pas un hébergement à l’hôtel (le prix n’est d’ailleurs pas le même). Vous êtes donc considéré plus comme un invité que comme un client. A ce titre, les règles minimales de courtoisie sont naturellement de rigueur.

Quelques règles simples pour un séjour réussi : toujours se déchausser en entrant. Faites preuve de courtoisie et de respect pour la personne qui vous héberge : le dialogue et le sourire règlent la plupart des problèmes. Si vous sortez le soir et comptez rentrer tard (au-delà de minuit), prenez soin de prévenir votre hébergeur, pour qu’il ne s’inquiète pas. Un simple coup de fil ou un sms (« ia vernus pozdno » – je rentrerai tard) suffisent. La télévision est très regardée en Russie, profitez-en pour entraîner votre oreille et découvrir le monde tel qu’il est présenté ici. Dans les conversations, tenez-vous en à votre expérience personnelle plutôt qu’aux grands principes, évitez les sujets sensibles (l’Ukraine par exemple) : vous êtes là pour découvrir, pas pour changer le monde !

Les employés du CREF sont également là pour vous aider dans vos relations avec votre hôte, n’hésitez pas y faire appel, en passant les voir avant ou après les cours, ou en les appelant au téléphone.